municipal>histoire
Le Dragon

La conceptrice du symbole, Mme Isabelle Lamirande, par sa création, a voulu démontrer l’identité d’une municipalité rurale de même que son souci de qualité de vie. Les différentes composantes formant le symbole social de la municipalité de Saint-Georges-de-Windsor vous sont expliquées ci-dessous.

  • Le dragon fait référence au saint patron de la paroisse qui aurait, selon la légende, mis à mort un terrible dragon.
  • Comme contour, on retrouve une feuille d’érable qui représente à la fois le potentiel forestier et les nombreuses sucreries de la municipalité.
  • En arrière plan, on a ajouté une vue aérienne du village où nous retrouvons de nombreuses terres agricoles qui le ceinturent.
  • Au centre de la feuille d’érable, il y a une représentation d’un clocher d’église qui représente notre vie communautaire.
  • Enfin, la poignée de main signifie la solidarité propre aux petites paroisses telles que la nôtre.

 

Histoire du 19e siècle

C’est en 1851 qu’un chemin fut commencé à être tracé à travers la forêt, en venant de Danville. En 1861, la paroisse de Saint-Georges-de-Windsor est officiellement fondée, M. G.E.D. Benoit est le premier maire de la nouvelle municipalité. Cent ans plus tard, en 1961 la municipalité se divise en deux pour devenir la municipalité du village de Saint-Georges-de-Windsor et la municipalité du canton de Saint-Georges-de-Windsor. Le 30 novembre 1994 faisant suite à la volonté exprimée par les deux municipalités, on procède au regroupement municipal pour devenir la nouvelle Municipalité de Saint-Georges-de-Windsor.

L’église de St-Georges a été ouverte au culte le 19 janvier 1870 : l’abbé Georges Vaillancourt en est le premier curé. Elle enchante par l’éclat des richesses historiques et artistiques qu’elle renferme. D'ailleurs, elle est la seule au Québec possédant les 12 statues des apôtres.

Un couvent est construit en 1904 et démoli en 1957 pour faire place à l’école actuelle.

 

Voici une liste des moments importants de notre municipalité :

  • 1838 - Arrivée du premier colon : M. François Forest
  • 1852 - Apparition des premières voitures (charrettes trainées par des boeufs)
    - Première messe dite à St-Georges dans la demeure de Rock Pinard sur le lot #4 du 1er rang
  • 1857 - Arrivée des premiers marchands : Rémi et Élie Benoit, Jacques Picard et Edouard Milette (1868)
    - Construction de la première chapelle à une lieue de l'église actuelle
  • 1861 - La paroisse de Saint-Georges-de-Windsor est officiellement fondée

 

  • 1862 - Premier bureau de poste chez Rémi Benoit
  • 1869 - Le premier village, situé à environ 3 miles du village actuel, est déménagé
  • 1870 - L'ancienne chapelle est démolie et les pièces de sa charpente sont utilisées pour la construction de l'église et du presbytère actuels
  • 1871 - Le nom de Saint-Georges-de-Windsor remplace officiellement celui de Saint-Urbain
  • 1888 - Déménagement des ossements du deuxième cimetière sous le terrain du cimetière actuel
    - Agrandissement de la sacristie
Histoire du 20e siècle
  • 1902 - Vaccination obligatoire des personnes de moins de 16 ans
  • 1904 - Construction d'une salle paroissiale en bois avec fondation de pierre sur l'emplacement actuel de l'école
  • 1909 - Installation d'un système d'aqueduc au village par Jos Lépine
  • 1910 - Installation d'une ligne téléphonique
  • 1914 - Agrandissement de l'église ; transepts, choeur et nouvelle façade
    - Salle paroissiale au sous-sol de l'église
    - Première banque au village
  • 1918 - Construction d'une chapelle mortuaire pour la famille Richer au cimetière
  • 1930 - Quelques personnes seulement possèdent la radio

  • 1931 - Installation de la première ligne électrique au village de Saint-Georges
  • 1936 - Installation de la ligne électrique sur le grand rang (route 249)
  • 1943 - Réparation de l'école
    - Première caisse populaire chez Jean-Baptiste Lépine au village
  • 1944 - Électricité dans l'église
  • 1951/1952 - L'entretien des chemins l'hiver est arrivée, on peut circuler en automobile
  • 1952 - Tous les paroissiens ont l'électricité
  • 1956 - Fermeture de la route Nazaire Fréchette entre le 2e et le 3e rang
    - La fabrique vend la salle publique afin de construire une école (couvent)
  • 1957 - Démolition du couvent
    - Construction d'un nouveau couvent possédant 6 classes, une chapelle et un logis pour les religieuses. Les enfants voyagent par autobus
  • 1958 - Bénédiction de la nouvelle école de Saint-Georges
    - Érection de la statue du Sacré-Coeur sur le terrain de la Fabrique
    - Construction d'un réservoir d'eau au village
  • 1959 - Rénovation de la salle au sous-sol de l'église
  • 1960 - Agrandissement de l'école actuelle; ajout d'une salle et de la cafétéria
    - Division de la paroisse en deux municipalités; le village et le canton
  • 1965 - Régionalisation : les jeunes des secondaires 1 et 2 sont envoyés à Wotton et ceux des secondaires 3, 4 et 5 sont envoyés à Asbestos
  • 1966 - Le curé Dionne ferme le sous-sol car les réparations de la salle sont trop coûteuses
  • 1967 - Une classe de maternelle est aménagée pour les enfants de 5 ans à l'école Notre-Dame-de-l'Assomption
  • 1968 - La compagnie de téléphone de Saint-Georges est dissoute et vendue à Bell Canada
  • 1971 - Aménagement d'une patinoire au village
  • 1973 - Ajout d'un local connexe à la maison de Lucien Pinard pour la Caisse Populaire
  • 1979 - Construction du chalet des loisirs au village
    - La caisse populaire déménage dans l'ancienne résidence de M. Armand Croteau qui était autrefois sur l'ancien site du magasin général de Jos Lépine
  • 1983 - Aménagement d'un terrain de balle près du chalet des loisirs au village
    - Rénovation et ouverture de la nouvelle salle paroissiale au sous-sol de l'église
  • 1994 - Fusion des deux municipalités (village et canton) le 30 novembre 1994
    - Déménagement des bureaux municipaux en un seul bureau dans les locaux de l'école Notre-Dame-de-l'Assomption (Bibliothèque et maison des jeunes)
    - Aménagement d'un parc derrière l'église subventionné par Hydro-Québec
    - Aménagement d'un parc école dans la cour de l'école Notre-Dame-de-l'Assomption avec la participation de l'école, la caisse populaire et la municipalité
    - Aménagement d'une halte routière sur la route 249 vers Windsor
  • 1998 - Construction d'un bassin de sédimentation sur le chemin Connolly au lac Saint-Georges
Histoire du 21e siècle
  • 2003 - Construction d'une nouvelle rue au village (rue Marcotte)
    - Construction d'un réseau d'égoût municipal pour les résidents du village
    - Construction du poste de la Sûreté du Québec à Wotton desservant St-Georges
  • 2006 - Agrandissement du poste de la Sûreté du Québec à Wotton
    - Nouveau logo de la MRC des Sources le 25 septembre 2006
    - Accès à Internet haute vitesse dans le secteur du village
    - Aménagement d'une ligne électrique sur la rue Marcotte
    - Formation d'une Régie pour l'enlèvement des matières résiduelles (Régie intermunicipale sanitaire des Hameaux)
  • 2007 - Aménagement d'un terrain de soccer
    - Construction des estrades avec toît au terrain de balle
    - Rechargement et pavage sur 4 km dans le rang 2
    - Installation de six lumières de rue sur la rue Marcotte
  • 2008 - Aménagement final du terrain de soccer et des estrades
  • 2009 - Inauguration de l'ascenceur à la salle paroissiale le 9 avril 2009 Construction : Marcel Bergeron, Ascenceur : Roger Lemelin
    - Inauguration du parc école (trois nouveaux modules de jeux)
    - Sentier de marche sur le terrain municipal et de la Fabrique
  • 2010 - Construction de la garderie "Les P'tits Pouces Verts" au 134 rue Marcotte
    - Relocalisation et construction du Casse-Croûte Le Frisson au printemps 2012
    - Forage d'un puits municipal sur la rue Marcotte pour desservir la garderie, des blocs appartements, le chalet des loisirs et le resto au terrain de balle.
    - Engazonnement du terrain de soccer par Gazonnière Vigneault
  • 2011 - Installation d'un traitement d'eau au puits municipal (rue Marcotte) par Pompe et traitement d'eau Bois-Francs
    - Aménagement du parc "Le Petit Poucet" pour les enfants de 0 à 5 ans à côté de la garderie "Les P'tits Pouces Verts" comportant deux modules de jeux et des balançoires.
    - Internet haute vitesse sur la rue Marcotte avec Cable Axion
  • 2012 - Ententes incendies avec Asbestos, Wotton et Saint-Claude et adoption d'un schéma de couverture de risques en incendie de la MRC des Sources
    - Aménagement d'un gazébo et plantation d'arbres au parc Le Petit Poucet
    - Pavage de la rue Marcotte et du stationnement du terrain de jeux
  • 2013 - Construction de 3 kiosques en bois pour le marché public par la Société de développement
    - Pavage neuf à partir de la route Proulx vers St-Camille sur 1.2 km
    - Construction d’un trottoir pour passage de piétons sur la pelouse de l’école
    - Installation de pieux Vistech pour le solage de l’estrade au terrain de balle
  • 2014 - Achat du bâtiment de la Caisse populaire le 20 mai 2014 afin d’y resituer le bureau municipal
    - Rénovation extérieure de l’école (été 2014)
  • 2015 - Achat d'un tracteur (hiver 2015)
    - Agrandissement et rénovation de l'hôtel de ville. Les travaux ont débuté le 24 septembre 2015 et se sont terminés le 17 janvier 2016. Coût des travaux : 453 000$.
    - Construction d'une clinique médicale sur la rue Marcotte en septembre 2015.
    - Raccordement de l'hôtel de ville sur le réseau d'aqueduc, à partir du puits municipal sur la rue Marcotte. Les travaux ont été exécutés le 28 septembre 2015 par Pompe et traitement d’eau Bois-Francs.
  • 2016 - Achat de l'entrepôt de M. Aldéi Beaudoin situé derrière le centre municipal.
Liste des maires de Saint-Georges-de-Windsor
  • G.E.D. Benoît : 1862-1864, 1873-1876
  • B. Lépine : 1870-1873, 1880-1883
  • Pierre Roy : juin à avril 1879
  • Odilon Barbin : 1889-1896
  • Nazaire Morissette : 1905-1907
  • Félix Boisvert : 1907-1908
  • Damase Bolduc : 1913-1922
  • Alcide Roy : 1922-1926
  • Maurice Bergeron : 1926-1927
  • Jos Lépine : 1927-1939
  • Walter W. Jones : 1939-1943
  • Augustin Pellerin : 1943-1949
  • Edgar Goudreau : janvier à juin 1949
  • Ernest Bisson : 1949-1959
  • Osias Roy : 1953-1959
  • Oscar Corriveau : 1959-1961

 

Municipalité du village

  • Wilfrid Bruneau : 1961
  • Gérard Tremblay : 1962-1971
  • Aldéi Beaudoin : 1972
  • Aimé Brouillard : 1973-1984
  • Claude Clément : 1985-1994
 

Municipalité du canton

  • Eugène Grondin : 1961-1962
  • Adrien Ringuette : 1963-1968
  • Aurèle Lacerte : 1964-1974
  • Yves Letendre : 1974-1975
  • Marcel Letendre : 1975-1991
  • Denis Fréchette : 1992-1993
  • René Perreault : 1993

 

Municipalité de Saint-Georges-de-Windsor

  • René Perreault : 1994-aujourd'hui
Liens Rapides
<Novembre 2017>
LuMaMeJeVeSaDi
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Conseil
Activités
Ordures
Selon la légende, Saint-Georges notre saint patron, a mis à mort un dragon pour sauver la fille du roi.
© 2014    Municipalité  de  St-Georges-de-Windsor.   Tous droits réservés.
Conception  et  hébergement :   Saphir Technologie